Les conditions pour pouvoir profiter du portage salarial

Conditions requises en portage salarial

Le portage salarial est perçu comme une bonne alternative pour les prestataires qui ne souhaitent pas créer un statut juridique. Actuellement, les travailleurs indépendants sont de plus en plus nombreux. Le nombre d’employés portés à travers toute l’Union européenne est estimé à près de 7 millions. Être un employé porté et bénéficier du statut d’auto entrepreneur ou de consultant indépendant exige une démarche à la fois graduelle, stricte et structurée. Cependant, de nombreuses personnes ignorent encore comment faire appel à un service de portage et ne savent pas quelles sont les conditions requises.

Pas de profil exigé pour devenir un employé porté

Le portage salarial est accessible à de nombreux profils de travailleurs. Il est utilisé pour se mettre à son compte par des personnes en transition et reconversion professionnelle, des consultants indépendants, les formateurs, les cadres à l’international, les cadres séniors à la retraite et les travailleurs indépendants. Ces derniers peuvent faire appel à une entreprise de portage salarial.

Cependant, pour qu’un travailleur puisse être porté, il doit répondre à quelques conditions requises en portage salarial. En premier lieu, il doit prétendre à une rémunération brute supérieure à au moins 75% du plafond mensuel de la sécurité sociale c’est-à-dire environ 2450 € en équivalent à temps plein. Le particulier doit également exercer une activité de prestation intellectuelle pour profiter d’un portage salarial en informatique, en conseil, en management de transition ou encore une conduite de projet.

Pour être en portage salarial, le travailleur indépendant doit aussi avoir à sa disposition une expertise suffisante au développement de son activité. Il doit également être au courant de la bonne gestion d’entreprise. Avec une société de portage, on peut bénéficier de frais professionnels. À partir d’une simulation en portage salarial, on peut obtenir une estimation du salaire net d’un employé porté.

L’âge pour commencer le portage salarial

Selon la loi française, une personne peut commencer à travailler dès l’âge de 16 ans. Cependant, l’inspection de travail exige une autorisation d’un représentant légal. Ainsi, elle est libre de choisir sa condition de travail que ce soit un contrat saisonnier ou un contrat à durée indéterminée ou déterminée.

Le portage salarial en France est régi par le Code du travail. La loi du travail en 2016 renforce cette disposition et rend la formation professionnelle plus accessible aux mineurs. Ce qui fait qu’il est possible de s’intégrer dans une entreprise portage salariale dès l’âge de 16 ans. Faire de l’auto entrepreneuriat tout en bénéficiant d’une couverture sociale et d’une mutuelle complémentaire de santé devient accessible à tous via une société de portage salariale.

Une société de portage salarial indépendant propose des solutions pour devenir consultant expert. Il n’y a aucun risque de requalification ni de remboursement de frais grâce à la sécurité juridique du portage salarial. La société prend en charge la responsabilité civile professionnelle de la mission. Selon les avis sur le portage salarial, il est bénéfique pour les autos entrepreneurs qui veulent tester leurs projets.

Laisser un commentaire